AccueilDivertissementMarion Bartoli : boulimie,...

Marion Bartoli : boulimie, mari, fille… Tout savoir

Passée par la terrible épreuve de l’anorexie qui l’a fait descendre jusqu’à 43 kilos affichés sur la balance, Marion Bartoli vit désormais des jours heureux à Dubaï avec son mari, Yahya Boumediene, et leur fille née en décembre 2020. L’ancienne lauréate de Wimbledon sera de retour sur Amazon Prime Video en tant que consultante à l’occasion de l’édition 2022 de Roland Garros.

A partir du dimanche 22 mai, Marion Bartoli sera de retour sur Amazon Prime Video en tant que consultante pour l’édition 2022 de Roland Garros. Depuis l’arrêt de sa carrière, la tenniswoman française a opté pour une carrière dans les médias. Avec succès. En plus de son rôle de consultante pour le nouveau co-diffuseur (avec France Télévisions) du plus grand tournoi de tennis en France, l’ancienne lauréate de Wimbledon est, chaque week-end, à l’antenne sur RMC dans Les Grandes Gueules du sport.

Marion Bartoli : retour sur une carrière impressionnante

Avant d’entamer une seconde carrière à la télévision et à la radio, Marion Bartoli a inscrit son nom dans l’histoire du tennis français et international. La Française compte huit titres à son palmarès : à Auckland en 2006, à Tokyo en 2006, à Québec en 2006, à Monterrey en 2009, à Stanford en 2009, à Eastbourne en 2011, à Osaka en 2011 et le dernier, mais le plus beau, à Wimbledon en 2013. Marion Bartoli est, en effet, la dernière joueuse française à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem en battant l’Allemande Sabine Lisicki en deux sets sur le gazon londonien. Le meilleur classement de sa carrière reste toutefois une discrète septième place au classement WTA. C’était en janvier 2012 (elle a égalé ce classement après sa victoire à Wimbledon).

Une semaine après sa victoire sur le gazon, Marion Bartoli s’incline au premier tour du tournoi de Cincinnati et la tenniswoman française annonce, à la surprise générale, qu’elle met alors un terme à sa carrière. Elle n’a que 28 ans et sort pourtant d’un véritable exploit. “Il y a plein d’autres choses à faire à part jouer au tennis. J’ai juste besoin d’un peu de temps… J’ai le droit de passer à autre chose. Mon père [qui est également son entraîneur, ndlr] n’a pas été surpris, il savait que j’étais épuisée”, explique-t-elle. En décembre 2017, plus de quatre ans après sa retraite, Marion Bartoli annonce son retour à la compétition avec un objectif très clairement établi : remporter un nouveau tournoi du Grand Chelem. Malheureusement, la Française souffre de l’épaule gauche et doit rapidement abandonner cette tentative de retour à la compétition. Depuis, elle consacre donc sa vie à sa seconde carrière dans les médias.

Marion Bartoli : son impressionnante métamorphose physique

Tout au long de sa carrière, Marion Bartoli a eu du mal à assumer son corps. En 2014, quelques mois après l’annonce de sa retraite sportive, la Française apparaît, pour la première fois, amaigrie. Elle vient de perdre six kilos. Deux ans plus tard, en 2016, c’est une Marion Bartoli totalement métamorphosée qui apparaît dans les tribunes de Roland Garros. Elle ne pèse plus, alors, qu’une cinquantaine de kilos. En 2019, Marion Bartoli, de retour à un poids conforme à sa morphologie, se confie sur son impressionnante de perte de poids. “J’ai eu cette perte de poids qui était beaucoup trop rapide, pour satisfaire mon ancien compagnon, et surtout qui était incompatible avec ma morphologie car je ne pouvais pas maintenir un poids à 52 kilos sans m’affamer. J’étais entrée dans un cycle anorexique qui était dramatique”, confie-t-elle à Pure People.

Elle explique également que tout a été déclenché par la piqûre d’un moustique lors d’un shooting photo en Inde. “J’ai eu 15 jours de fièvre à 40 degrés. Sans doute que ce moustique avait une bactérie. (…) J’ai perdu trois kilos parce que je ne pouvais pas m’alimenter. Je suis descendue à 49 kilos et les problèmes qui ont suivi ont découlé de tout ça”, confie-t-elle à nos confrères, reconnaissant même être descendue jusqu’à 43 kilos affichés sur la balance… Toutefois, elle ne dédouane pas son ex-compagnon, responsable selon elle de son état physique : “Mais le processus initial est dû à cette personne qui m’a simplement détruite petit à petit de façon méthodique et jusqu’à ce que j’aie l’impression de ne plus devoir exister. Je buvais énormément de Coca Light car il n’y a aucune calorie, ça vous remplit l’estomac et vous avez l’impression que vous avez mangé quelque chose. Je ne mangeais que de la salade verte et du concombre”.

Marion Bartoli : son témoignage choc sur l’anorexie

En 2019, Marion Bartoli publie Renaître, son autobiographie aux éditions Flammarion. Malmenée, après l’arrêt de sa carrière, par un compagnon tyrannique qui n’avait de cesse de l’humilier et de la complexer, la Française tombe dans l’anorexie qu’elle raconte dans ce livre aux extraits chocs. “Je ne tiens plus debout. Je ne peux plus me laver à l’eau du robinet, je dois porter des gants en latex pour éviter les plaques rouges sur mon corps à cause des ondes magnétiques, le seul contact de mon portable m’irrite la peau, enfin ce qui m’en reste. Si je mange autre chose que du concombre sans peau j’ai des crises de tachycardie et trente-neuf de fièvre. J’ai tout de la folle. Je suis bonne pour aller témoigner dans un programme télé”, se souvient Marion Bartoli.

Dans un autre passage, l’ancienne lauréate de Wimbledon raconte comment elle a dû appeler son père à l’aide pour ne pas mourir : “Papa, pitié, mon existence m’est devenue insupportable. Plus je maigris, plus je disparais et je sens la fin qui s’approche m’apaiser. Mon estomac a la gangrène, je ne suis qu’un stade terminal. Ma bouche ne sait plus mâcher, mon estomac ne peut plus digérer. Je ne suis plus qu’un frisson, une ombre, un spectre. Dis-moi que tu vas réussir papa. Gère-moi. Seule, je vais mourir”. Marion Bartoli découvre, au fil des mois, les ravages de la maladie sur son corps. Et le constat est terrible : “Mes jambes sont tordues par les crampes, torse sans seins, cul sans fesses, cheveux clairsemés, vernis dégueulasse, peau abîmée. Je suis ravagée”.

Marion Bartoli : qui est son nouveau compagnon, Yahya Boumediene ?

Après cette terrible relation toxique qui l’a poussée à l’anorexie, Marion Bartoli retrouve l’amour en 2019 dans les bras de Yahya Boumediene. Ce dernier est un ancien joueur belge de football professionnel. Jeune espoir du football belge, le jeune homme né en 1990 se blesse malheureusement assez rapidement dans sa carrière prometteuse. Après une déchirure des ligaments croisés du genou, Yahya Boumediene tente de se relancer dans différents clubs en Belgique, au Maroc, au Pérou ainsi qu’aux Pays-Bas. Sa dernière saison professionnelle est la saison 2018-2019 pendant laquelle il évolue au FC Rapperswil-Jona, en Suisse.

En juillet 2019, Marion Bartoli et Yahya Boumediene, en couple depuis quelques mois, se confient sur leur rencontre dans les colonnes du journal local, La Meuse. “J’avais flashé sur elle”, reconnaît alors le footballeur belge. “J’avoue que je ne le connaissais pas, raconte Marion Bartoli. Il m’a contactée via un ami commun il y a six mois. Comme je savais qu’il était fan de Djokovic, je pensais qu’il voulait un autographe. […] C’est lui qui a fait le premier pas”, explique, de son côté, Marion Bartoli.

Marion Bartoli : son mariage discret avec Yahya Boumediene

Même si elle n’hésite pas à partager son bonheur d’avoir trouvé un homme qui prend enfin soin d’elle, Marion Bartoli est restée très discrète sur son mariage avec Yahya Boumediene. C’est en novembre 2019 que le couple se dit “oui” au cours d’une cérémonie réalisée dans la plus stricte intimité. Il faut attendre quelques semaines après cette union pour que l’ancienne lauréate de Wimbledon officialise, à sa façon, son mariage sur Instagram. “Joyeuse nouvelle année à vous tous, de la part de mon mari et moi-même ! 2019 a été une telle année pour moi ! Première fois comme coach et, bien sûr, première fois comme épouse !”, écrit l’ancienne tenniswoman française sur ses réseaux sociaux à l’occasion du passage à la nouvelle année.

Dans une interview accordée à Closer, quelques mois avant son mariage, Marion Bartoli évoquait déjà son rêve de s’unir à Yahya Boumediene. “Aujourd’hui, je partage la vie d’un homme, sportif également, qui me renvoie une image positive, est fier de moi, de ce que je fais, de mon corps. Vous assumez votre apparence plus facilement quand on vous complimente toute la journée ! On espère se marier fin 2019 et commencer notre famille l’an prochain”, confiait-elle, dans nos colonnes.

Marion Bartoli maman : quelle mère est-elle avec sa fille ?

En décembre 2020, Marion Bartoli annonce une merveilleuse nouvelle à ses abonnés sur Instagram. L’ancienne tenniswoman française vient d’accoucher une petite fille. “Nous vous présentons notre princesse Kamilya qui est née hier à 17h12. Nous sommes les parents les plus heureux du monde, nous remercions Dieu pour ce magnifique cadeau. Je t’aime ma fille, je t’aime mon mari”, écrit l’ancienne lauréate de Wimbledon sur son compte Instagram en légende d’une photo d’elle, de son mari et de leur petite merveille de fille.

En juin 2021, dans les colonnes de Closer, Marion Bartoli se confie sur sa fille et ce qu’elle veut lui transmettre comme valeurs. “On veut vraiment lui donner les valeurs du sport. Mon mari est aussi un sportif de haut niveau, et je pense que le sport de haut niveau donne beaucoup de valeurs très importantes pour le reste de votre vie. Les valeurs d’humilité, d’apprentissage, de difficulté, de concentration, du repoussement de ses limites… tout ce qui fait un sportif de haut niveau. Et même si elle ne réussit pas au plus haut niveau en tennis, on veut quand même lui donner ces valeurs-là, ça va être quelque chose de très important pour nous”, explique la jeune maman.

La Française se confie également sur ce qu’elle ne veut absolument pas transmettre à sa fille : “Forcément, elle aura plus de facilités dans la vie de par son statut, qui est différent de celui avec lequel je suis née. Il va falloir faire un équilibre et ne pas la surcouver et la surgâter, pour pas qu’elle ait l’impression que tout est facile dans la vie, qu’il faut travailler pour gagner quelque chose. C’est un équilibre qui n’est pas facile à trouver quand vous avez des parents qui ont une réussite personnelle assez importante. C’est la grande difficulté, mais on va essayer de s’y atteler”. Marion Bartoli profite également de son interview avec Closer pour se confier sur ses premiers mois en tant que maman : “J’ai vraiment cette fibre maternelle, j’adore passer des moments avec elle, jouer avec elle. Toutes ces minutes où je l’ai à côté de moi et je la vois sourire, c’est des minutes de bonheur absolu”.

Marion Bartoli : sa nouvelle vie en famille à Dubaï

En juillet 2021, dans les colonnes du Journal Du Dimanche, Marion Bartoli explique pourquoi elle a décidé, avec son mari et leur fille, de quitter la France pour s’installer à Dubaï. L’ancienne lauréate de Wimbledon confie qu’elle a choisi la ville préférée des influenceurs pour vivre dans “un endroit au soleil, proche de la mer” et où elle se “sentirait en sécurité seule”. A Dubaï, Marion Bartoli travaille dans le design et dans la mode. Entourée d’une équipe de jeunes designers, la Française dessine, en effet, des tenues de sport pour la marque Fila. “Je dessine de chez moi ou auprès d’eux, dans les bureaux de ma société. On choisit les tissus, on corrige, on affine ensemble”, explique-t-elle. Marion Bartoli confie également avoir le rêve de créer une académie de tennis à Dubaï.

Marion Bartoli : pourquoi elle a beaucoup de mal avec Benoît Paire

Chroniqueuse régulière des Grandes gueules du sport sur RMC, Marion Bartoli n’est pas du genre à garder sa langue dans sa poche. Benoît Paire peut en témoigner. Depuis quelques années, le tennisman français, un temps en couple avec Shy’m, fait plus parler de lui par ses coups de colère sur les courts de tennis que par ses exploits sportifs. Une attitude qui dérange beaucoup Marion Bartoli. “Benoît, ça fait 5, 6 ans qu’il ne s’entraîne plus. Il a complètement décroché. Il vient sur les tournois en touriste et il espère avoir les résultats des gars qui font les efforts au quotidien, qui s’arrachent, qui font des sacrifices. À un moment donné, il ne faut quand même pas se foutre de la gueule du monde. Ça finit par m’exaspérer”, explique l’ancienne lauréate de Wimbledon sur l’antenne de RMC.

Quelques mois plus tôt, la Française avait déjà critiqué l’attitude de Benoît Paire qui avait refusé de serrer la main d’un adversaire après une rencontre. Réponse du principal intéressé dans les colonnes du Figaro : “Quand on a été joueur ou joueuse de haut niveau et que l’on devient consultant, il ne faut pas oublier ce qu’il se passe dans la tête des joueurs et les respecter. Sur un court, il y a des émotions. C’est très exagéré de dire que je suis un gamin de huit ans parce que je n’ai pas serré la main à un adversaire qui m’a insulté alors que Marion n’a pas serré la main à une adversaire par le passé… C’est normal que l’on soit critiqué mais il faut que cela soit justifié. A un moment donné il faut savoir tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de dire n’importe quoi. Si un jour je deviens consultant, je serai un peu plus sympa dans mes commentaires sur les joueurs Français”.

Marion Bartoli : sa relation particulière avec Walter, son père

Tout au long de sa carrière, Marion Bartoli a eu Walter, son père, comme entraîneur. Dans une interview accordée à Pure People, en 2019, elle expliquait comment ce dernier a consacré sa carrière à sa fille. “Mon père m’a mis devant mes responsabilités très jeune. Je connaissais au centime près combien il dépensait d’argent pour moi (…) Ma maman dépendait des réserves financières de mon papa et moi aussi (…) et, lorsque vous êtes junior, vous ne gagnez pas d’argent alors j’avais trois ans pour réussir et passer au minimum dans le top 100 mondial”, confiait l’ancienne joueuse professionnelle. Très critiqué dans le monde du tennis, Walter Bartoli a toujours eu le soutien de sa fille : “Cela n’a pas toujours été évident pour moi de lire que mon père était à moitié fou (…) C’était surtout ma maman qui était touchée par cela, elle le vivait très mal (…) L’avantage, dans le sport, c’est que ce sont les résultats qui parlent avant tout”.

Marion Bartoli bientôt ministre des Sports ?

En 2013, dans une interview accordée à BFMTV, Marion Bartoli reconnaissait qu’elle ne dirait pas non à un poste de ministre des Sports dans un gouvernement. “Je suis engagée et passionnée. Je m’intéresse à l’éducation, à l’emploi, au chômage”, expliquait la tenniswoman française. “La politique ? Ça m’intéresse en tout cas”, ajoutait-elle. Après une première carrière qui l’a vue remporter notamment un tournoi du Grand Chelem puis une deuxième carrière dans le monde des médias, Marion Bartoli optera-t-elle, un jour, pour une troisième carrière dans la politique ?

Loading widget

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

” Mon espace Santé ” is the new DMP, ah bon t’es sûr ?

Vous allez voir ce que vous allez voir. C’est en quelque sorte le discours des autorités sanitaires depuis qu’a été lancée début 2022 la phase d’ouverture de « Mon Espace Santé » sur...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...