“Je suis persuadé que le ‘dictateur’ va perdre”, lance Volodymyr Zelensky lors de la cérémonie d’ouverture

0
63


Publié


Mis à jour


Article rédigé par

“Il nous faut un nouveau Chaplin qui prouvera que le cinéma n’est pas muet”, a-t-il aussi déclaré.

Une intervention surprise. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s’est exprimé dans un message vidéo au gratin du cinéma réuni pour la cérémonie d’ouverture de la 75e édition du Festival de Cannes, mardi 17 mai. Dans son discours d’une dizaine de minutes, il a notamment rendu hommage à Charlie Chaplin et son film Le Dictateur sorti en 1940. Depuis, “l’humanité a tourné bon nombre de films magnifiques (…) on aurait pu croire que l’horreur de la guerre n’aurait pas de suite, mais de nouveau, à l’époque comme maintenant, il y a un dictateur”, a-t-il dit, en référence à Vladimir Poutine.

“Il nous faut un nouveau Chaplin qui prouvera que le cinéma n’est pas muet” face à la guerre en Ukraine, a déclaré le président ukrainien. “Nous allons continuer de nous battre, nous n’avons pas d’autre choix (…) Je suis persuadé que le ‘dictateur’ va perdre“, a-t-il déclaré.



voir tous les magazines

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici