“Je ne peux pas lutter contre” : Nathalie Baye souffre de troubles qui perturbent son quotidien

0
46

Depuis plusieurs semaines, la vie de Nathalie Baye est distillée par le Journal du dimanche. Ce dimanche 6 août, l’actrice de 74 ans continue de se confier sur sa vie professionnelle mais aussi personnelle. L’occasion de découvrir les multiples et différents troubles dont la maman de Laura Smet souffre.

Nathalie Baye l’avait déjà évoqué par le passé, elle souffre de dyslexie depuis l’enfance. Un trouble que l’actrice a su maîtriser au fil du temps, pour qu’il ne soit pas un handicap dans sa carrière. Lors d’une interview accordée à Marie-Claire, l’ex-compagne de Johnny Hallyday avait révélé que la lecture compulsive l’avait beaucoup aidée à progresser, même si tout n’est pas encore parfait. “J’éprouve encore de grosses difficultés avec les noms propres. Si je rencontre un monsieur Trianon, je vais l’appeler ‘monsieur Triton’… En revanche, quand j’apprends mon texte ou quand je joue, il n’y a plus de problème. La dyscalculie est plus emmerdante“, avait confié Nathalie Baye.

En effet, la star aux 50 ans de carrière souffre également de dyscalculie, aussi appelé troubles spécifiques des activités numériques. Ils sont une altération de la capacité à comprendre et à utiliser les nombres. Ils affectent les aspects procéduraux et conceptuels du calcul et du comptage ainsi que la mémorisation des faits numériques. Ce qui n’est pas sans contraintes pour Nathalie Baye, et qui peut conduire à des situations délicates. “Je me suis fait avaler ma Carte bleue récemment, parce que j’ai confondu mon code bancaire avec celui de mon immeuble. A part celle de ma fille, je ne me souviens d’aucune date d’anniversaire, même pas de la mienne. On me l’a souhaitée un jour par SMS et je ne savais pas de quoi on me parlait“, avait-elle par exemple raconté à Marie-Claire.

Dyslexie, dyscalculie… mais pas que

A ces deux troubles dont souffre Nathalie Baye s’en ajoute un dernier, et pas des moindres, qu’elle a hérité de son père : la claustrophobie. Ce dernier est encore plus handicapant comme le raconte Le journal du dimanche : “Elle connaît une peur irraisonnée à l’idée de se retrouver dans un espace clos. Les ascenseurs totalement fermés, les voitures sans portes à l’arrière, les IRM dans les hôpitaux, les pièces dénudées de fenêtres son impossibles pour elle.” Et lorsque Nathalie Baye s’est mise à consulter un psychanalyste pour remettre un peu d’ordre dans sa vie personnelle, l’actrice s’est retrouvée à un problème de taille. “Le cabinet du psychanalyste qu’elle allait voir à Paris était situé au-delà du dixième étage d’une tour. L’ascenseur était clos. Nathalie montait à pied“, raconte le JDD. Sur sa claustrophobie, Nathalie Baye n’a qu’une chose à dire : “Je ne peux pas lutter contre. C’est irrationnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici