Jason Sudeikis explique pourquoi il a choisi d’humilier son ex, Olivia Wilde, publiquement

0
47

Il est toujours difficile de gérer un divorce de manière impeccable, d’autant plus quand des enfants sont présents dans le tableau. Pour autant, Jason Sudeikis est parvenu à effectuer un coup de maître en terme de manque de tact… en faisant parvenir à Olivia Wilde les documents concernant la garde de leur fille et de leur fils – Otis, 8 ans et Daisy, 5 ans – alors qu’elle présentait publiquement son film Don’t Worry Darling, devant une large foule, lors du Cinema-Con, le 27 avril dernier. Pas très chic.

Si l’on écoute la version de Jason Sudeikis, pourtant, le comédien aurait tenté de faire au mieux. “Tout d’abord, Olivia m’a dit que si je ne résidais pas à Los Angeles à temps plein, elle ne me laisserait passer du temps avec Otis et Daisy que pendant les week-ends et les vacances, ce qui m’aurait privé de mes droits en tant que père durant une période importante pour eux, affirme-t-il, comme le rapporte Just Jared. Deuxièmement, elle m’a assuré qu’elle avait l’intention de déménager avec les enfants à Londres pour la prochaine rentrée scolaire, en 2023. Je ne voulais pas qu’elle reçoive les papiers au domicile de son nouveau compagnon [Harry Styles, NDLR.] parce qu’Otis et Daisy auraient pu être présents. Je ne voulais pas non plus qu’elle les reçoive à l’école des enfants, devant d’autres parents…

C’est extrêmement contraire aux intérêts de nos enfants

Jason Sudeikis aurait donc humilié publiquement son ex-épouse dans le but de protéger les enfants. Ce que l’actrice de 38 ans n’approuve pas tellement – bien qu’il assure regretter “profondément” son acte. C’est pourquoi elle a rempli, de son côté, les mêmes documents pour demander la garde à Los Angeles. “Jason a décidé qu’il voulait partir vivre à New York l’année prochaine alors qu’il n’e travaille pas, et il voulait prendre les enfants pendant cette période, déclare Olivia Wilde dans ces papiers. Quand j’ai refusé, puisqu’ils n’avaient pas vécu là-bas depuis plusieurs années, il a rempli ces documents. Le fait qu’il me les fasse parvenir durant le Cinema-Con était clairement un moyen de me menacer et de me surprendre quand ma garde était baissée. Il aurait pu le faire discrètement mais, à la place, il a choisi de le faire de la manière la plus agressive possible. Le fait qu’il tente de me gêner professionnellement et qu’il rende nos problèmes publics et extrêmement contraire aux intérêts de nos enfants…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici