Jack Sonni, « l’autre guitariste » de Dire Straits, est mort

0
13

Le groupe rock Dire Straits, connu pour ses classiques « Sultans of Swings » ou « Money for Nothing », a annoncé vendredi le décès de Jack Sonni, guitariste de la formation du virtuose Mark Knopfler. Selon la presse spécialisée, « l’autre guitariste » des Dire Straits, un surnom qu’il ne reniait pas, s’est éteint mercredi à l’âge de 68 ans.

« Jack Sonni, Repose en paix », a sobrement écrit le groupe sur le réseau social X (anciennement Twitter) pour annoncer le décès de son ancien second guitariste.

Né en Pennsylvanie en décembre 1954, Jack Sonni, de son vrai nom John Thomas Sonni, travaillait au Rudy’s, célèbre magasin de guitares à New York, à la fin des années 70 lorsqu’il se lie d’amitié avec Knopfler qui vient de fonder à Londres les Dire Straits. Le groupe connait alors une gloire aussi intense que soudaine avec « Sultans of Swings », son titre encore le plus emblématique où réverbèrent en choeur des accords clairs, rythmés, et des solos de guitare en cascade teintés de blues.

Jack Sonni, lui, fait son entrée dans la formation au milieu des années 80 pour remplacer le guitariste Hal Lindes alors que Dire Straits enregistre « Brothers in Arms », album qui le propulse une nouvelle fois à l’avant-scène avec la pièce « Money for nothing », son plus grand succès commercial diffusé en boucle sur la chaîne musicale MTV.

Archives : Article réservé à nos abonnés Le classicisme de Dire Straits

S’ensuivent une tournée mondiale, vertigineuse, et une participation au concert-culte « Live Aid » au stade Wembley en 1985 afin de lever des fonds contre la famine qui sévit alors en Ethiopie. Après avoir participé brièvement à cette période faste du groupe, Jack Sonni bifurque vers le marketing, mais en se focalisant sur l’industrie de la musique, avant que les Dire Straits ne se séparent au milieu des années 90.

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici