EXCLU – La colère de Doctolib après le témoignage dans Morandini Live du faux naturopathe inscrit sur leur plateforme : “C’est une blague de mauvais goût !” – Regardez

0
48

 Le moins que l’on puisse dire, c’est que du côté de Doctolib, on a pas vraiment apprécié le témoignage en direct diffusé ce matin dans Morandini Live sur CNews…  Ce matin, Jean-Marc Morandini était de retour sur CNews pour une nouvelle saison de “Morandini Live”. Au cours de l’émission, le journaliste a reçu, en exclusivité, Fabien Delettres, animateur dans “Le Morning Sans Filtre” sur Virgin Radio, qui a réussi à s’inscrire sans aucun contrôle sur la plateforme Doctolib en tant que naturopathe.

“Jeudi dernier, je me suis inscrit. Au bout d’un quart d’heure, un expert m’appelle pour vérifier mon profil. J’ai envoyé ma vraie carte d’identité. Pour le diplôme, on a pris une école belge. Avec mon équipe, on a mis n’importe quoi (…) Au bout d’une demie heure, j’ai pu prendre les consultations avec un cabinet qui n’existait pas et un compte complétement fake”, explique-t-il.

Et d’ajouter : “Des gens ont pris des rendez-vous avec moi. J’avais mis que je pouvais soigner avec de l’urine de lama, que je pouvais guérir les panaris en mettant le doigt dans les oreilles. Tout passait ! Ca ne les a pas interpellés”. “Ce matin, Doctolib a fait sauter mon profil”, a-t-il poursuivi en précisant “n’avoir rencontré personne pour des rendez-vous”.

Contacté par nos confrères de Tv Mag, Doctolib vient de réagir ce soir en expliquant : “Les professions non réglementées sont parfaitement légales et il n’y a pas de diplômes en tant que tels à vérifier, nous a-t-on précisé. Le process a été complètement respecté, son identité a été vérifiée et il a pu rentrer son texte de présentation dans notre logiciel.

Mais ce matin, vers 7h30, il a modifié ce texte pour écrire des bêtises avant la diffusion. Nous avons coupé son profil à 8h45. On modère au plus vite mais cela est effectué par des humains, pas par des robots. C’est une blague de mauvais goût.”

Doctolib confirme donc que n’importe qui peut s’inscrire comme professionnel de santé non réglementé sur leur site et si Fabien Delettres n’avait pas expliqué son piège, il serait encore le site et pourrait même recevoir des patients…

Le groupe Doctolib, poids lourd français de la prise de rendez-vous médicaux, au coeur d’une polémique parce qu’il référence des naturopathes aux pratiques douteuses, avait pourtant annoncé jeudi dernier renforcer les procédures de vérification des professionnels référencés sur son site.

Des professionnels de santé et des patients ont reproché au groupe de permettre à ses utilisateurs de prendre rendez-vous chez des naturopathes, dont certains ayant des pratiques dangereuses, proches du charlatanisme et de dérives sectaires. Les critiques ont notamment visé des naturopathes se réclamant de Thierry Casasnovas et d’Irène Grosjean, deux personnalités influentes dans le milieu mais aux positions discréditées dans le monde de la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici