Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 1220 du vendredi 1er juillet 2022 [SPOILERS] – News Séries à la TV

0
47

Dans le prochain épisode de “Demain nous appartient”… Tandis que Noa est placé en garde à vue, Timothée a besoin de réponses. Sophie marque quant à elle son territoire.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Vendredi 1er juillet dans Demain nous appartient

NOA EST PLACE EN GARDE À VUE

A la suite de son malaise, Audrey a été transportée à l’hôpital. Le lendemain matin, le docteur Delcourt l’informe qu’ils ont procédé à un lavage d’estomac car il est fort probable qu’elle ait fait une intoxication alimentaire après avoir mangé des huîtres. En parallèle, des analyses sont en cours pour en savoir davantage.

De son côté, Bart a donné rendez-vous à Alex au Spoon pour lui parler de quelque chose délicat. En effet, de nombreux clients sont tombés malades après avoir mangé ses huîtres. Certains ont même été hospitalisés. Bart ne pourra donc plus se fournir chez lui durant quelques semaines, le temps que cette histoire se tasse. Un coup dur pour Alex.

Au poste, Damien reçoit les résultats d’analyse de l’hôpital et il s’avère que toutes les personnes qui ont consommé des huîtres ont été empoisonnées à l’arsenic. Heureusement, la dose était trop faible pour les tuer. Comme l’eau du plus petit bassin des Delcourt a probablement été contaminée avant-hier, le commandant Constant pense immédiatement que Justin est responsable. Dans la mesure où il n’était pas invité à l’inauguration, Martin envisage qu’il ait eu recours à un complice pour parvenir à ses fins.

Non loin de là, Alex et Judith accusent le coup. Depuis ce matin, tous leurs clients annulent leurs commandes. De son côté, Chloé tente bien de leur remonter le moral mais sans succès.

Pour sa part, Georges questionne Justin. S’il reconnaît avoir piqué la caisse des Delcourt, le jeune homme jure cependant qu’il n’a rien à voir avec cet empoisonnement collectif. Il maintient également avoir vu une mystérieuse personne à quelques pas du mas. Seulement, la police a interrogé les habitants du coin et personne dans le voisinage n’a vu un individu suspect roder.

Pendant ce temps, Jordan et Judith font le ménage avec complicité ce qui ne plaît pas du tout à Noa qui peine à masquer sa jalousie. Rapidement, le ton monte entre les deux jeunes hommes. Lorsque Jordan lance qu’il est pathétique de s’accrocher à Judith, Noa le frappe violemment au visage. Après être intervenue pour les séparer, Judith, qui ne peut pas laisser passer ça, décide de virer Noa.

Plus tard, Jordan raconte à Jahia ce qu’il s’est passé. Un brin jalouse, elle aimerait que son petit copain se libère un peu de son travail pour passer plus de temps avec elle. Le fils Roussel assure alors que les choses finiront par s’arranger.

En fin de journée, Roxane a fini d’analyser le téléphone de Justin et a retrouvé un ancien message envoyé par Noa dans lequel on peut lire « Tu avais raison, je ne peux plus les saquer ces connards de Delcourt. ».

Sans attendre, le commandant Constant débarque chez lui et le place en garde à vue pour complicité d’attentat, d’empoisonnement et de vol.

TIMOTHÉE A BESOIN DE RÉPONSES

Elsa n’a plus de nouvelles de Timothée depuis qu’ils ont fait l’amour. C’est pourquoi elle passe chez lui à l’improviste pour avoir une discussion. Le fils Brunet finit alors par lui avouer qu’il ne compte pas refaire l’amour avec elle. Après avoir fait des recherches, Timothée pense en effet être asexuel.

Tandis qu’il se dit certain qu’ils pourront continuer de vivre leur histoire d’amour sans actes physiques, Elsa n’est pas certaine de vouloir faire sa vie avec un garçon qui ne veut plus coucher avec elle. Elle a donc besoin de réfléchir.

Paniqué à l’idée que sa petite amie le quitte, Timothée se confie à son père qui l’enjoint à ne pas tirer des conclusions hâtives sur sa sexualité. Selon lui, il devrait commencer par prendre rendez-vous avec sa psychologue. 

Plus tard, Timothée rencontre Anna et évoque avec elle sa première fois. Pour elle, il n’est pas asexuel puisqu’il éprouve du désir pour Elsa et elle lui conseille plutôt d’apprendre à lâcher prise. Elle lui propose donc un exercice pratique : la prochaine fois qu’il fera l’amour, il devra demander à sa partenaire ce qu’elle ressent. De cette façon, il pourra comprendre ses réactions et lâcher prise.

Par la suite, Timothée va voir le docteur Chardeau afin de comprendre les besoins mais également les réactions de sa copine. Bien qu’il ne soit pas sexologue, Samuel explique que ce n’est qu’en pratiquant que sa peur de l’inconnu disparaîtra. Seulement, le jeune homme craint de perdre définitivement Elsa s’il venait à ne pas aimer une fois de plus faire l’amour avec elle. Pour y remédier, il se met en tête de pratiquer avec une autre femme afin d’éviter de la blesser à nouveau.

SOPHIE MARQUE SON TERRITOIRE

Dans la matinée, Sophie et Nordine boivent un café au cabinet Perraud. Ce dernier saisit cette opportunité pour l’inviter à dîner mais elle décline en prétextant avoir beaucoup de travail. Tandis qu’ils discutent, le policier reçoit de nombreux messages de Manon. Sophie se montre un brin intéressée mais lorsque Nordine lui parle des révisions de la fille Daunier, l’avocate coupe court à la conversation.

Par la suite, Manon et Nordine se retrouvent au Spoon pour réviser lorsque Sophie les rejoint. Après l’avoir embrassé, l’avocate continue de marquer son territoire en se montrant particulièrement tactile avec lui et en qualifiant Manon d’adolescente.  Mal à l’aise, la fille Daunier finit par prendre la poudre d’escampette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici