avec “Triangle of Sadness”, Ruben Östlund remporte sa deuxième Palme d’Or

0
67

Le jury du Festival de Cannes a rendu son verdict ce samedi soir, en récompensant le film “Triangle of Sadness” du cinéaste Ruben Östlund. Après “The Square”, c’est sa deuxième Palme d’Or. Le jury a également remis un prix spécial du 75e Festival aux frères Dardenne.

Le cinéaste Ruben Östlund, samedi au Palais des Festivals de Cannes © AFP / CHRISTOPHE SIMON

Il rejoint un club très privé de cinéastes qui ont reçu deux Palmes d’Or : le cinéaste Ruben Östlund reçoit pour la deuxième fois la plus haute récompense du Festival de Cannes, pour son film “Triangle of Sadness” (“Sans filtre” en français). Le jury a récompensé le premier film en anglais du réalisateur, qui se déroule dans une croisière pour ultra-riches, décor d’un film provocant et critique envers les excès du capitalisme.

Tout le jury a été extrêmement choqué par ce film“, a déclaré Vincent Lindon, président du Jury. “Lorsque nous avons commencé ce film, nous n’avions qu’un but : essayer de faire un film qui intéresse le public et qui le fasse réfléchir avec provocation“, a expliqué le réalisateur suédois en venant récupérer le prix.

C’est donc la deuxième fois que le cinéaste remporte cette récompense, après “The Square” en 2017. Jusqu’à présent, seuls Francis Ford Coppola, Shōhei Imamura, Bille August, Emir Kusturica, Michael Haneke, Ken Loach et Jean-Pierre et Luc Dardenne avaient remporté deux fois la Palme.

Deux prix ex-aequo et un prix spécial

Les frères Dardenne ont d’ailleurs eux aussi remporté un prix, créé à l’occasion des 75 ans du Festival de Cannes : le Prix du 75e festival leur a été remis par Carole Bouquet, pour le film “Tori et Lokita”. “Ce n’est pas l’âge de la sagesse que l’on célèbre, mais celui de la joie retrouvée”, avait déclaré l’actrice pour célébrer l’anniversaire du Festival avant la remise du prix.

Le jury a également remis deux prix ex-aequo : deux Grands Prix, pour “Close” de Lukas Dhont et “Stars at noon” de Claire Denis, et deux Prix du Jury, “Les huit montagnes” de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen et “Eo” de Jerzy Skolimowski. Il a également récompensé l’actrice iranienne Par Amir Ebrahimi, qui a dédié son Prix d’interprétation féminine à Golshifteh Farahani, qui vit en exil en France depuis plus de dix ans.

Le palmarès complet :

  • Palme d’Or : “Triangle of sadness” (“Sans filtre”) de Ruben Östlund
  • Grand Prix : Lukas Dhont pour “Close” et Claire Denis pour “Stars at noon” (ex-aequo)
  • Prix de la mise en scène : “Decision To Leave” de Park Chan-Wook
  • Prix spécial du 75e anniversaire : Jean-Pierre et Luc Dardenne pour “Tori et Lokita”
  • Prix du Jury : “Les huit montagnes” de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen et “Eo” de Jerzy Skolimowski
  • Prix d’interprétation féminine : Zar Amir Ebrahimi pour “Holy Spider”
  • Prix d’interprétation masculine : Song Kang Ho pour “Booker”
  • Prix du scénario : Tarik Sales pour “Boy From Heaven”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici