De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l’histoire

Martha is Dead, nouveau thriller psychologique du studio LKA, a réveillé les débats sur la censure dans le jeu vidéo. Revenons pour l’occasion sur ces jeux polémiques de l’histoire.

Hatred

Le jeu Hatred a été mis en cause pour son contenu au pitch d’une violence inouïe : Un tueur se lance dans un massacre de masse par pur mépris de la société. “C’est l’heure de la vengeance et aucune vie ne vaut la peine d’être sauvée“, lance-t-il avant de se lancer dans des actes violents. Misanthrope et ultra cynique, le protagoniste a temporairement été n° 1 des ventes sur Steam, mais son accès a été interdit en Allemagne ainsi qu’en Australie. Son concepteur, Jaroslaw Zielinski, était parallèlement accusé de sympathiser avec un groupe néonazi polonais, la Polska Liga Obrony, dont il était abonné via Facebook. Dans un papier, The Guardian pointait aussi du doigt la volonté de Destructive Creations d’exploiter une guerre culturelle “entre les joueurs “hardcore” retranchés et les critiques libéraux” en observant leur communiqué : “De nos jours, alors que de nombreux jeux se veulent polis, colorés, politiquement corrects et tentent d’être une sorte d’art supérieur, plutôt qu’un simple divertissement – nous voulions créer quelque chose à contre-courant des tendances. Quelque chose de différent, quelque chose qui puisse donner au joueur un pur plaisir de jeu.”

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line retraçait en 2012 les tragédies de la guerre depuis les yeux du capitaine Martin Walker, chef de la Delta Force chargé de retrouver la trace d’un colonel de l’US Army. Il s’agissait d’une adaptation du roman court de Joseph Conrad. Les joueurs sont littéralement tombés des nues lorsqu’il ont été conduits à faire pleuvoir du phosphore blanc sur un bâtiment, avant de découvrir que celui-ci était en fait rempli de civils. Et les voilà ensuite forcés à circuler parmi les corps, découvrant les cadavres sans vie d’enfants et d’adultes. Cory Davis, lead designer, racontait en 2012 à Polygon qu’il voulait faire de Walker un homme ordinaire avec qui le commun des mortels peut facilement s’idendifier : “Nous voulions donc essentiellement déchiqueter le type moyen… et, jusqu’à la fin, nous voulions vraiment exprimer aussi fortement que possible ce qui peut arriver à l’état psychologique de quelqu’un qui traverse ces événements horribles.


Agony

Jeu d’horreur à la première personne, Agony vous charge de vous enfuir des enfers et avait fait monté les attentes avec des trailers assez hallucinants. Cette plongée littérale au milieu des Enfers, sans filtre et sans limites vous laisse incarner un personnage qui se réveille dans un monde de sang, de chair et de terreur et n’a aucun souvenir de sa vie passée. Finalement, en dehors de ses illustrations très gores, le jeu a surtout fait parler pour ses piètres qualités et récoltera la note de 6/20 dans nos colonnes : “On peut dire que l’étiquette colle avec le produit : Agony porte effectivement bien son nom. Gameplay archaïque et brouillon, mécaniques confuses, IA inexistante, énigmes répétitives et technique pas au niveau sont autant de défauts qui devraient vous convaincre de fuir ce jeu comme la peste. Et ce ne sont pas que les trop rares bonnes idées artistiques (sur PC, du moins) qui sauveront le bateau du naufrage.”

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Call of Duty : Modern Warfare 2

Un niveau controversé baptisé No Russian de Call of Duty : Modern Warfare 2 a fait l’objet d’un vacarme médiatique avant même sa sortie. Rappel du contexte : les joueurs incarnent un agent secret de la CIA en mission d’infiltration dans un groupe de terroristes russes dirigé par un certain Vladimir Makarov. L’une de leurs opérations consiste à exécuter les innocents d’un aéroport local histoire de faire porter le chapeau de l’attentat aux Américains. Les joueurs ont tout à fait la possibilité de ne pas participer à l’attentat, bien qu’ils ne peuvent pas l’empêcher. Mais beaucoup se sont machinalement mis à décharger leurs balles. Le concepteur du jeu Mohammad Alavi s’exprimait quelques années plus tard au sujet de cette mission : “Dans la mer de balles sans fin que vous tirez sur d’innombrables ennemis sans un instant d’hésitation ou de réflexion, le fait que j’ai réussi à faire hésiter le joueur ne serait-ce qu’une fraction de seconde et qu’il ait réellement réfléchi à ses actions avant d’appuyer sur la gâchette – cela me donne un sentiment d’accomplissement”. Mais l’idée est loin de plaire à tout le monde. Au Japon comme en Allemagne, le niveau est modifié : si les joueurs décident de tirer sur les civils, c’est l’échec assuré. En Russie, il n’existe simplement plus.


GTA V

Dans Grand Theft Auto V, Trevor Phillips, criminel notoire, reçoit l’ordre du FBI de torturer un terroriste présumé afin de lui soutirer des informations. Le joueur se voit dès lors proposer une palette d’instruments incluant masses et câbles électriques. Pas mal de monde est offusqué par la scène souvent jugée gratuite. Freedom from Torture, groupe de défense des droits de l’homme, a rejoint Amnesty, le syndicat des enseignants ATU et le député Keith Vaz pour condamner la séquence deux jours seulement après la sortie du jeu. “Un peu comme la tristement célèbre mission “No Russian” de Modern Warfare 2, où vous abattez des innocents dans un aéroport, l’absence de contexte ne rend pas service à cette séquence. La série est surtout connue par ceux qui n’y jouent pas comme celle où l’on couche avec une prostituée et où on l’assassine pour récupérer son argent”, écrivait à ce propos eurogamer.


Sanitarium

Plusieurs fois récompensé pour son scénario et sa mise en scène mais aussi retiré de la vente une semaine après sa sortie française dans plusieurs enseignes, Sanitarium a déchaîné les passions et s’impose comme l’un des point and click cultes des années 90. Le joueur incarne un amnésique, pensionnaire d’un asile qui cherche son identité à travers des mondes lugubres et dérangeants. Il s’agissait dès lors d’affronter les démons du passé et d’échapper à la prison spirituelle qui vous guette. Tout cela se déroule au fil de 9 épisodes fantastiques. Dans nos colonnes, le jeu avait récolté la très jolie note de 17/20 : “Sanitarium n’est certes pas parfait, cependant, son ambiance glauque et son histoire unique en font un titre phare et le hissent parmi les meilleurs titres du genre. Sanitarium ne se joue pas, il se vit.

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Manhunt

Sorti en 2003, Manhunt vous propose de suivre le personnage d’Earl Cash dans un jeu d’une extrême violence. Le personnage est un condamné à mort et le joueur doit répondre aux attentes du “Starkweather”, réalisateur d’un snuff movie intitulé “chasse à l’homme” qui a comme protagonistes principaux notre détenu ainsi que divers membres de gangs. Dans ce titre orienté infiltration, le but est de trouver un moyen de s’approcher des adversaires sans les alerter pour les exécuter de manière horrible. Plus c’est choquant, plus ça plaît au réalisateur, plus le joueur gagne de points. Malgré les scandales qui entourent la sortie, le jeu de Rockstar connaîtra une suite en 2007. Le jeu récoltera la note moyenne de 13/20 : “Jeu d’infiltration hyper violent, Manhnunt souffre de sérieuses lacunes pour faire face à son modèle côté gameplay. Placé à côté du bébé de Io Interactive, la différence est flagrante et relègue Manhunt au rang de jeu moyen, à faire faute de mieux.

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Six Days in Fallujah

En 2009, Atomic Games annonçait Six Days in Fallujah, un jeu de tir tactique militaire à la première personne qui devait se baser sur les événements de la Deuxième Bataille de Fallujah opposant la guérilla irakienne aux forces armées des États-Unis en 2004. Un événement controversé pour l’utilisation de bombes au phosphore blanc du côté américain. Konami, éditeur du projet, affirmait la volonté de proposer avant tout “une expérience divertissante“. Mais face aux réactions virulentes, le Japonais avait fini par lâcher l’affaire, et le projet fut avorté. En 2021, le titre refait surface et fait peau neuve avec un nouveau développeur, Highwire Games, et Victura, société d’édition et de production fondée en 2016 par Peter Tamte, l’ancien PDG d’Atomic Games. Chez Highwire, on retrouve Jaime Griesemer, le Concepteur principal des jeux originaux Halo et Destiny, Marty O’Donnell, ancien Directeur Audio et Compositeur pour Halo et Destiny, et Jared Noftle, qui a co-fondé Airtight Games. Pour le moment, le projet n’a pas donné plus de nouvelles.

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Phantasmagoria

Sorti en 1995, le jeu Phantasmagoria a fait polémique pour son extrême violence. Le couple de jeunes mariés Adrianne et Don vient d’acquérir un manoir qui est malheureusement complètement hanté. Votre mission : échapper aux différents monstres qui occupent cette maison. René André, député RPR de la Manche, avait alors demandé la mise en place d’un contrôle sur la vente des jeux vidéo à caractère violent, insistant sur ce jeu qui « retrace l’histoire d’un mari possédé par un magicien fou qui
assassine ses cinq femmes de manière particulièrement atroce avant de finir, après plusieurs viols,
scènes de torture, par s’empaler lui-même
» (Julien Lalu, 2018).

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Martha is Dead

Le 14 février 2022, les développeurs du studio italien LKA annonçait que l’expérience de son nouveau thriller psychologique, Martha is Dead, serait tronquée pour les joueurs PlayStation et épargnée sur les autres supports : “Après plus de quatre ans de passion et de travail acharné, LKA a besoin de temps supplémentaire pour effectuer ces changements non planifiés”. Martha is Dead raconte les périples de Giulia, fille d’un haut gradé nazi qui découvre dans un lac le cadavre de sa jumelle Martha. On devine rapidement le ton donné au jeu au cours d’une représentation métaphorique, lorsque l’héroïne dépèce le visage de sa sœur pour s’en faire un masque. Martha is Dead vous force au démembrement, à l’éventrement de cadavre et à la maltraitance infantile. Naturellement, la décision a ravivé le débat sur la censure : “si les images vous choquent : n’y jouez pas”, s’est par exemple exclamé l’un de nos lecteurs en réaction à la nouvelle.

De GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoireDe GTA à Martha is Dead, 10 des jeux les plus polémiques de l'histoire

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...