AccueilInternationalAu Canada, l’absence et...

Au Canada, l’absence et le retrait du préservatif sans consentement deviennent un crime sexuel

Glowimages / Getty Images/Glowimages RF

Glowimages / Getty Images/Glowimages RF

Le retrait ou l’absence de préservatif sans le consentement de l’autre sont désormais des crimes sexuels au Canada.

CONSENTEMENT – Le retrait du préservatif pendant l’acte ou simplement son absence sans le consentement de l’autre – le « stealthing », furtif en anglais – est désormais considéré comme un crime sexuel au Canada. La Cour suprême a tranché vendredi 29 juillet, à 5 voix contre 4. « Il s’agit d’une évolution importante pour les femmes et les autres personnes qui ont des relations sexuelles avec des hommes », a déclaré Isabel Grant, professeure de droit à l’Université de Colombie-Britannique, spécialisée dans les violences et les agressions sexuelles.

Pour le Washington Post, elle a ajouté : « Cette décision a une portée internationale. (…) Il y a maintenant une déclaration claire dans la loi canadienne que le stealthing constitue une agression sexuelle. » D’autant plus que le problème était en pleine expansion. Selon certaines études, un nombre important de femmes et d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes déclarent l’avoir vécu. La résistance à l’utilisation du préservatif s’est même généralisée au cours de la dernière décennie.

Le « stealthing » est suffisamment répandu pour que certaines universités canadiennes l’intègrent dans leurs politiques de prévention. Aujourd’hui, la pratique est intégrée à la liste des crimes sexuels par la plus haute instance juridique du pays.

Une législation basée sur un procès pour agression sexuelle

En 2017, un homme est accusé d’agression sexuelle pour avoir retiré le préservatif pendant l’acte sans le consentement de sa partenaire. Selon le témoignage de cette dernière, elle insiste pourtant pour en porter un et l’homme est d’accord. La victime est ensuite dans l’obligation de suivre un traitement préventif contre le VIH.

Mais le tribunal de première instance rejette l’accusation. Il accepte l’argument de l’accusé selon lequel la plaignante a consenti aux relations sexuelles, malgré le fait qu’il n’avait pas porté de préservatif. Mais la Cour d’appel de la Colombie-Britannique ordonne un nouveau procès. L’accusé demande alors à la Cours suprême de trancher. Bien mal lui a pris puisqu’elle entend alors les arguments de la plaignante.

Sheilah L. Martin, l’une des 5 juges de la Court suprême à avoir voté pour la loi caractérisant le « stealthing » comme un crime sexuel, a déclaré qu’il « n’y a pas d’accord sur l’acte physique du rapport sans préservatif » lorsque son utilisation est une condition pour avoir des relations sexuelles. Il devient partie intégrante de l’activité sexuelle en question. « Puisque seul le oui signifie oui et que le non signifie non, il est impossible que le ’non, pas sans préservatif’ signifie ’oui, sans préservatif’. »

L’un des premiers pays au monde

Le tribunal a officiellement statué : « Les rapports sexuels sans préservatif sont un acte physique fondamentalement et qualitativement différent des rapports sexuels avec préservatif. (…) L’utilisation du préservatif ne peut être secondaire ou accessoire lorsque la plaignante y a formellement exprimé son consentement. »

Le Canada n’est pas le seul pays à bannir cette pratique. Depuis 2021, la loi californienne permet aux victimes de « stealthing » de poursuivre leurs agresseurs et d’obtenir réparation, selon le New York Times. Des tribunaux suisses et britanniques ont également condamné des personnes pour avoir retiré ces protections sans le consentement de l’autre.

En mai, une femme allemande a été reconnue coupable d’agression sexuelle pour avoir percé des trous dans les préservatifs de son partenaire. Le tribunal a assimilé ses actions à du « stealthing. » En France, un flou juridique règne autour de cette pratique et certaines associations et militantes réclament qu’elle soit considérée comme un viol.

Le Canada adopte des lois de plus en plus restrictives contre les violences sexuelles depuis 1983, date à laquelle il a élargi la définition du viol et de l’agression sexuelle pour inclure des actions autres que la pénétration non consensuelle.

À voir également sur le HuffPost : (Re)voir « The Handmaid’s Tale » fait froid dans le dos un mois après l’abrogation du droit à l’avortement

Le plus populaire

Articles Liés

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png ...

“Bébé Holly” retrouvée vivante 41 ans après sa disparition

Holly avait été abandonnée dans une église d'Arizona en 1981 et...

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...